LOGO SITE.png

* Le choix de ce nom est lié aux deux grands sujets qui m’animent : l’écologie et le féminisme.

Le Dahlia est une fleur, symbole de changement, d’ouverture, de liberté gagnée face à nos racines imposées et conditionnées, blanc, la pureté, mais aussi la passion, l’impulsivité positive, ici, la lutte contre les violences faites aux femmes et la proposition de quelque chose de plus lumineux.

Irène Voyatzis.

Le Dahlia Blanc *

La Compagnie du Dahlia Blanc a pour vocation la rencontre avec les publics. Au-delà de la création théâtrale au plateau, elle souhaite mettre en place un travail hors les murs, permettant de rentrer réellement en dialogue avec les spectateurs. Il s’agit de nourrir ainsi le travail de création, les réflexions, et de multiplier les réponses possibles face aux problématiques abordées. 

Metteuse en scène : Irène Voyatzis

Date de création : Novembre 2019

Localisation: Seine Saint Denis

La troupe

Léa Delmart - Comédienne

38931922_10218178124303473_3437827484555

Léa intègre les Cours Florent en 2013, en 2016 le conservatoire Paul Dukas et c’est à la rentrée 2018 qu’elle rejoint la nouvelle promotion de l’ESCA (école supérieure de comédiens par alternance). Pendant ce temps elle travaille à la création de deux collectifs, Bolides et Géranium, aux seins desquels elle est comédienne et metteur en scène. Avec Play Loud de Falk Richter mis en scène par le collectif Géranium, elle se produit notamment au Théâtre du Train Bleu à Avignon, au Théâtre de l’étoile du nord à Paris ou encore au théâtre NONO de Marseille.  Avec les différentes créations du Collectif Bolides, elle joue entre autres au TU de Nantes, au Théâtre de la Jonquière ou au festival d’Aurillac. En dehors de ses collectifs, elle travaille sous la direction de Gaëtan Peau, Max et le bout de la rivière, Frederic Sonntag, Moi de vos charmes seuls j’entretiens les déserts, et Christine Pouquet, La peau de l’eau. Chanteuse et musicienne, c’est à travers un théâtre hybride et pluridisciplinaire qu’elle s’épanouit.

Antoine Formica - Comédien

Antoine Formica a tourné avec Pascal Rambert dans le court-métrage Début, en 2006. En sortant de l’ERAC en 2010 il est admis comme élève à l’académie de la Comédie Française. A la fin de cette année il met en scène et joue Pauvre Julien de Jehan Rictus au théâtre du Vieux Colombier. En 2012 et 2013 il est réengagé par la comédie française sur différents spectacles. Il joue ensuite dans Norma Jean mis en scène par John Arnold en 2011 et reprit en 2014. En 2015 il monte la compagnie Les Pucks avec Magalie Dupuis, l’assiste et joue dans Tout ce que je dis est faux...joie! En 2016 il joue dans Le Navire Night de Marguerite Duras m-e-s par Armel Veillan et dans Merlin de Tankred Dorst m-e-s par Paul Balagué au Théâtre du soleil. Entre 2017 et 2019 il travaille avec la cie Arketal sur deux spectacles de marionnettes, Le passager clandestin et Hermès le dieu espiègle. Également acteur sur deux créations : Chroniques Pirates par Paul Balagué et Le pont du Nord par Marie Fortuit. Actuellement, il joue dans le spectacle de Régis Hébette K ou le paradoxe de l’arpenteur adapté du Château de F.Kafka, et Dans la forêt disparue d’Olivier sylvestre m-e-s par Irène Voyatzis.

14184570_10209226700937912_9597203076483

Steffy Glissant - Comédienne et Metteuse en scène

Steffy.png

Steffy naît et grandit en Martinique puis s’installe à Paris pour poursuivre sa formation de comédienne. Elle intègre le studio Alain de Bock puis le conservatoire du 12ème arrondissement de Paris. Elle commence à travailler en 2015 lorsqu’elle conduit le rôle d’Antigone mis en scène par Orélie Dalmat à Tropiques Atrium, scène nationale. Depuis, elle vit entre la Martinique et Paris au rythme des projets qu’elle défend. Le Monstre d’Agota Kristophe m.e.s par Guillaume Malasné, Pas vu pas pris création d’Adeline Flaun, pour la Martinique. Outre atlantique, elle joue entre autre dans Le dialogue des carmélites de G. Bernanos m.e.s par Hervé Van Der Meulen, Platonov, m.e.s par Paul Desvaux ou encore dans une création de Frédéric Sontag. Elle reçoit le DNSPC en 2019 à l’ESCA.

Nicolas Lovatin - Chargé de production

Nicolas a commencé sa carrière dans la gestion et la finance. Après six années au contrôle de gestion dans de grandes entreprises françaises, et dans le conseil en financement de l’innovation, il décide d’amener ses compétences dans le secteur culturel. Autodidacte sur le secteur, il accompagne à ses débuts de jeunes compagnies émergentes dans leurs besoins administratifs et financiers. Il accompagne en parallèle la compagnie du Studio d’Asnières et son CFA des comédiens dans le processus d’habilitation à délivrer le DNSPC ainsi que dans la volonté croissante d’obtention de nouveaux financements et partenariats. Aujourd’hui, il est chargé de production et  de financement pour le Studio et accompagne toujours de jeunes compagnies émergentes dont il défend l’éthique et les valeurs comme la compagnie du Dahlia Blanc. 

photo NICO.jpg

Alma Roccella - Peintre et créatrice marionnettes

En 2013, Alma entre à l'Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles en dessin et gravure. Elle en sort diplômée en 2018. Durant ces études, elle passe un an en erasmus à l'Accademia di Belle Arti de Bologne où elle apprend les techniques de fonderie, moulage, mosaïque... De 2015 à 2018, elle suit des cours du soir de céramique à l'Académie des Beaux Arts Jean-Jacques Gaillard puis à l'Académie Constantin Meunier à Bruxelles.

Passionnée depuis longtemps par la marionnette, elle travaille, en 2019, pour la compagnie Arketal, d'abord en service civique durant lequel elle participe à plusieurs formations de jeu et construction de marionnettes puis en tant qu'assistante décoratrice pour le création Hermès le Dieu espiègle. La même année, elle collabore avec la compagnie Théâtre désaccordé pour le spectacle Mademoiselle B et le spectacle Polichinelle, tout est permis de la compagnie Gorgomar qui sera créé en 2020.

Olivier Sylvestre – Auteur

Auteur et traducteur, Olivier Sylvestre détient un baccalauréat en criminologie de l’Université de Montréal ainsi qu’un diplôme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada. Sa première pièce, La beauté du monde (Leméac) a remporté le Prix Gratien-Gélinas et a été finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général. Chez Hamac (Septentrion) ont été publiés un recueil de récits, noms fictifs (finaliste Prix des libraires du Québec catégorie roman et aux Prix littéraires du Gouverneur général, lauréat du Prix du premier roman de Chambéry), Le désert ainsi que sa pièce La loi de la gravité. Cette dernière a gagné plusieurs prix, fait l’objet d’une dizaine de mises en lecture et de productions au Québec et en Europe, et est traduite en anglais et en allemand. Sa pièce pour ados, Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire, sera créée au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal en 2020. Dans la forêt disparue, sa plus récente œuvre tout public, a remporté l’Aide à la création d’ARTCENA 2019. Il anime des ateliers d’écriture et fait de l’accompagnement dramaturgique.

Olivier Sylvestre - HD - cr. Patrick Pal

Irène Voyatzis – Comédienne et Metteuse en scène

VOYATZIS+IRENE+PHOTO7.jpg

Irène a reçu en juin 2019 le Diplôme National Supérieur du Comédien du Studio l ESCA. D’abord formée à l’Ecole Claude Mathieu de 2012 à 2015, elle continue aujourd'hui à nourrir sa pratique grâce à diverses formations de jeux, chant et danse, tout en travaillant professionnellement. Entre autres, Irène interprète en 2016 la Reine Guenièvre dans Merlin ou la Terre dévastée de Tankred Dorst au Théâtre du Soleil. Elle joue au Festival Jamais Lu Paris dans Ceux qui se sont évaporés de Rébecca Deraspes mis en lecture par Rémi Barché. En 2018 et 2019, elle joue au Studio Théâtre de Stains, au Théâtre 13 à Paris et à La Chapelle du Verbe Incarné en Avignon, dans Tous mes rêves partent de gare d'Austerlitz de Mohamed Kacimi, mis en scène par Marjorie Nakache. Irène a été comédienne de la Jeune Troupe du Théâtre des Ilets – CDN de Montluçon, pour la saison 18-19. Elle est co-metteuse en scène et comédienne du spectacle Ces filles-là créé en mars 2021 à Tropique Atrium-Scène Nationale de Martinique.